LE MEILLEUR RESTE A VENIR

On y est. Aujourd’hui, c’était le dernier jour d’école pour les petits comme pour les grands et c’est toute pétrie d’émotions que j’ai récupéré Malie à la sortie des classes. En effet, sa maîtresse et ses petits camarades lui avaient organisé un goûter surprise et l’ont gâtée de multiples mots et dessins. Mais ce qui l’a encore plus touchée, c’est la « douche de compliments », un moment qu’elle attendait avec impatience depuis longtemps, un moment au chacun vient lui glisser à l’oreille une gentillesse. Elle en avait presque les larmes aux yeux en sortant et les miens n’étaient pas loin de se remplir non plus quand j’ai vu mes deux enfants sortir de l’école, entourés de leurs camarades, chacun se pressant pour avoir le privilège de les tenir par le cou. Au moment des aurevoirs, pas de jalousie, pas d’aigreur. Je n’ai vu que des yeux et des sourires sincères qui disaient « vous avez de la chance, profitez-en bien » et qui souhaitaient « bon voyage » avec une sincérité et une candeur propres aux enfants de leur âge. La veille, c’est Téva qui avait été mis à l’honneur dans sa classe. Pour lui aussi, un goûter surprise avait été organisé et il s’était vu offrir un joli dessin et un marque-page signé de tous ces camarades et de sa maîtresse. Tous deux furent extrêmement touchés et je suis vraiment reconnaissante envers tous les parents, les enseignantes et les camarades de classe qui ont fait de ce départ une véritable fête. Je ne sais pas s’ils liront ces lignes un jour mais je les en remercie chaleureusement. Ce sont des choses qui comptent dans une vie.

Les « grands » aussi ont fait leurs adieux ce soir. Nico a payé un pot à ses collègues et tout le collège était là pour dire au revoir à son surfeur des garrigues. Il était à la fois heureux et surpris de voir autant de monde présent pour lui.

Quant à moi, fidèle à ma sauvagerie légendaire, je me suis contentée de faire la bise aux quelques personnes encore présentes au lycée un vendredi soir. Mais, notez le progrès, j’ai quand même laissé un mot au tableau de la salle des profs (on avance…). Certains, lundi matin, vont se demander « qui c’est celle-là? », d’autres se diront « je ne savais même pas qu’elle partait » et une autre enfin prendra pour poste et mon casier pour le reste de l’année. Et dans mon casier justement, cette petite « boîte aux lettres » souvent à l’image de notre personnalité, j’y ai trouvé une délicate attention qui m’a beaucoup touchée. Une de mes collègues d’anglais, Horia avec un O pour ne pas la citer, y avait glissé un petit cadeau fait maison. En effet, en plus d’être prof d’anglais, Horia  a des talents de couturière et a confectionné une série de 4 étiquettes pour nos bagages. Pratiques, les étiquettes sont également adorables. Et de cette façon, elle sera toujours un peu avec nous.

6F0C72B4-78EC-454B-B69C-12851611E57F

Et puis il y a aussi tous nos généreux bienfaiteurs, qui nous ont donné un petit coup de pouce sur le site globe dreamers. Un grand merci à vous tous. Les temps sont durs pour tout le monde et que vous choisissiez de consacrer une partie de votre budget pour nous aider, ben nous on trouve ça formidable et ça nous fait chaud au coeur. Le projet restera sur la plateforme globe dreamers pendant deux mois encore. Alors, si le coeur vous en dit…

En tous les cas, un grand merci à tous pour vos gentils messages, vos retours positifs, vos petites et grandes attentions (merci pour les chocolats et les culottes panda!). Merci d’avoir envie de nous suivre dans cette aventure. C’est important dans un projet comme celui-là de se sentir soutenu.

Alors, préparez vos bagages. Sortez vos passeports. Le décollage est imminent mais …

L’AVENTURE A DEJA COMMENCE…

To be continued…